top of page

Les étapes pour devenir chauffeur prive Lyon

Dernière mise à jour : il y a 2 jours

Devenir chauffeur prive VTC à Lyon nécessite de remplir certaines conditions et de suivre un parcours bien défini.

chauffeur-privé-lyon

Tout d'abord, il faut posséder le permis B depuis au moins 3 ans et obtenir un certificat d'aptitude physique. Ensuite, il est indispensable de réussir l'examen professionnel du métier, avec des épreuves théoriques et pratiques. Une fois cette qualification acquise, il faut mettre une stratégie de marketing, pour développé une clientèles, ou optez pour la facilité de s'inscrire sur les plateformes VTC en créant un compte chauffeur, attention cette option n'est pas recommandée. Enfin, dernière étape: acheter et équiper son véhicule selon des critères précis (moins de 6 ans, 4 portes, 4 places minimum). Le parcours est exigeant mais permet d'accéder à une activité passionnante. Attention toutefois à bien respecter toutes les réglementations pour garantir sécurité et professionnalisme aux clients.


Les prérequis pour devenir chauffeur prive à Lyon (VTC)


Avoir le permis B depuis plus de 3 ans

A Lyon, celui qui souhaite devenir chauffeur prive VTC doit posséder le permis B depuis au minimum 3 ans. Cette condition est imposée par la loi afin de garantir une expérience de conduite suffisante pour exercer en toute sécurité le métier de VTC. Il est possible de réduire cette durée à 2 ans si le permis B a été obtenu après une formation en conduite accompagnée ou supervisée.

Obtenir l'aptitude physique auprès de la préfecture

Outre l'ancienneté du permis B, le candidat au poste de chauffeur VTC à Lyon doit faire preuve de capacités physiques adaptées à cette profession. Il doit se soumettre à une visite médicale auprès d'un médecin agréé par la préfecture du Rhône afin d'obtenir un certificat d'aptitude. Ce document atteste notamment d'une bonne acuité visuelle et auditive ainsi que de l'absence de toute affection incompatible avec le métier envisagé.

Ne pas avoir de mentions au casier judiciaire

Le futur chauffeur privé VTC lyonnais ne doit faire l'objet d'aucune mention à son casier judiciaire B2. Qu'il s'agisse de condamnations pour infractions routières ou pour tout autre motif, l'absence d'antécédents judiciaires est une condition incontournable fixée par la loi. Le candidat doit pour cela produire un extrait de son casier judiciaire vierge datant de moins de 3 mois. Cette exigence vise à préserver la sécurité et la moralité de la profession.


Passer l'examen professionnel du métier

VTC CHAUFFEUR PRIVÉ


Réussir les épreuves théoriques (QCM)

Le premier moyen de réussir l'examen consiste à étudier attentivement la réglementation liée au métier, notamment le code de la route et la sécurité routière. Il est indispensable de bien maîtriser les règles de circulation et de stationnement pour répondre correctement aux 50 questions de l'épreuve théorique. S'entraîner sur des QCM d'examens blancs est également un bon moyen de se préparer.

Réussir les épreuves pratiques

L'épreuve de conduite évalue les compétences techniques et le savoir-être des candidats. Elle implique de maîtriser parfaitement la conduite d'un véhicule en situation professionnelle. Pour se préparer, il est recommandé de prendre quelques heures de leçons de conduite avec un moniteur professionnel. Celui-ci pourra évaluer le niveau et travailler les points perfectibles. Le jour J, il faudra faire preuve de concentration et de maîtrise de soi.


S'inscrire auprès des plateformes de chauffeur prive


Créer un compte chauffeur privé

Une multitude de plateformes proposant différentes offres vous permettent de devenir chauffeur privé VTC à Lyon. Pensez à comparer les avantages et exigences de chacune avant de vous lancer. Créez des comptes sur les plateformes les plus adaptées à votre situation en remplissant les formulaires d'inscription en ligne. Il faudra souvent renseigner vos données personnelles et professionnelles pour valider votre inscription.

Valider son inscription

Après avoir créé vos comptes sur les plateformes VTC sélectionnées, vous devrez valider votre inscription en transmettant divers justificatifs. Les plateformes vous demanderont généralement une copie de votre carte professionnelle VTC, votre permis de conduire, votre carte grise et une attestation d'assurance spécifique. Elles vérifieront aussi vos antécédents judiciaires avant de valider définitivement votre inscription. Une fois cette étape franchie, vous pourrez commencer à recevoir vos premières courses en tant que chauffeur VTC !


Acheter et équiper son véhicule


voiture-chauffeur-privé-vtc-lyon

Choisir un véhicule de moins de 6 ans

Être chauffeur privé nécessite avant tout d'avoir un véhicule adapté à cette activité. Il est fortement suggéré de choisir un modèle récent, de moins de 6 ans, afin de projeter une image de marque positive auprès des clients. Un véhicule en bon état et bien entretenu inspire confiance et professionnalisme.

Caractéristiques du véhicule

Le confort des passagers doit être une priorité pour tout chauffeur privé soucieux de leur bien-être. C'est pourquoi il est judicieux d'opter pour un véhicule spacieux, avec au minimum 4 portes et 4 places assises.Une longueur de 4,5 mètres et 120ch de puissance minimum, les véhicules hybrides et électriques ne sont pas concernés par cette réglementation, en savoir plus sur la réglementation.

Obtenir l'autorisation VTC en préfecture

Avant de pouvoir exercer en tant que chauffeur privé VTC, une autorisation préfectorale est obligatoire. Celle-ci atteste de la conformité du véhicule et du respect de toutes les conditions requises. Il est impératif de constituer un dossier complet comprenant notamment une copie du certificat d'aptitude professionnelle et du permis de conduire. Le délai d'obtention est d'environ 3 mois. En 2018, 25689 autorisations VTC ont été délivrées en France. Demandé votre licence REVTC ici.


Le processus devenu incontournable pour exercer comme chauffeur VTC

S'engager dans cette voie exigeante nécessite de bien connaître les démarches à suivre. Au final, l'important est de garantir professionnalisme et sécurité. Des qualités humaines restent primordiales dans ce métier de contact. Opter pour ce mode de transport implique de préférer les relations sociales à l'isolement. Une alternative qui répond à un besoin croissant de mobilité individuelle. À chacun de trouver la formule adaptée à ses aspirations. L'essentiel étant de rester maître de son destin.




10 vues
bottom of page